Les chiffres de l’emailing en 2018

L’email marketing reste le levier le plus utilisés par les marketeurs afin de garder le lien avec ses prospects comme avec ses clients. L’envoi d’emails de masse se pratique beaucoup moins et les lettres d’information (newsletters) se sont quant à elles bien développées car grâce à la personnalisation et l’automatisation une toute nouvelle efficacité s’est révélée. Ainsi les taux d’ouverture dépassent aujourd’hui les 26% alors qu’il y a encore quelques temps ces taux passaient difficilement la barre des 21%. Ciblage et qualification ont su redonner des couleurs à ce moyen de communication que certains considéraient comme dépassé il y a encore peu de temps.

Ce sont plus de 360 millions de newsletters envoyées qui ont permis à Newsletter2go de réaliser une étude dévoilant les performances de l’emailing. Classés par secteur secteurs, ces chiffres révèlent aussi quelques surprises. En voici les résultats.

Si les secteurs de la photo et de la vidéo ont les meilleurs taux d’ouverture, notons également que l’architecture, l’immobilier, les arts, le milieu associatif et les hobbies sont au dessus des 30% d’ouverture (unique) et que seuls l’édition, les agences de pub et les hobbies connaissent un nombre de contacts ayant cliqué après l’ouverture d’un email (CTR) supérieur à 20%. A contrario, d’autres univers comme l’hôtellerie-restauration et la cosmétique peinent davantage à faire cliquer leurs ouvreurs et connaissent un CTR inférieur à 10%. Dans un même temps leur taux de désabonnement sont parmi les plus élevés.

Performances de l’emailing en 2018 par secteurs

C’est également dans l’immobilier que les désinscrits sont les plus nombreux

Sans surprise, les e-commerçants possèdent les bases parmi les plus propres avec la presse, les sports et l’édition qui fait figure de bon élève avec ses chiffres globalement bons.

Taux de rebonds

Bien que la discipline ait évolué, ces chiffres traduisent bien que pour rester performant dans l’emaling, il reste primordiale de respecter chaque étape de la composition de ses emails. Soigner son objet pour favoriser l’ouvertures de ses emails. Travailler son design, ses informations comme ses boutons d’appel à l’action pour maximiser le taux de clics. Et bien sur nettoyer régulièrement ses listes afin de diminuer les taux de rebonds. Ces éléments restent les fondamentaux pour performer en emailing.