Comment une entreprise doit répartir son budget communication ?

La communication est un investissement en temps et en argent.

Le budget de communication représente le coût de l’ensemble des actions à mettre en place pour atteindre les objectifs fixés à la communication. Le budget qu’une PME doit octroyer à sa communication dépend dans la réalité de plusieurs éléments :

  • Taille du marché
  • Cible
  • CA prévisionnel
  • Coùt d’acquisition d’un client
  • Conccurrence
  • Maturité du produit

Pour se faire une idée et essayer de déterminer quel budget consacrer à la communication, voici quelques indices :

Les frais de marketing et de communication peuvent représenter de 5 à 50 % du chiffre d’affaires en fonction de la nature de l’activité de l’entreprise et du type de produit.

En B to C, le budget Marketing / Communication représente généralement +/- 10 % du CA de la ligne de produits concernée.

En B to B, la moyenne est de l’ordre de 5%.

Les méthodes pour définir un budget en communication digitale :

  • A partir des objectifs :

Avant toute chose, il est indispensable de connaitre les acquis, c’est à dire faire un état des supports de communication travaillés et pour quels résultats. Cela permet de mieux en déterminer des objectifs réalistes. Pour développer sa visibilité et se faire connaitre, l’entreprise doit par sa communication attirer l’attention, puis susciter l’intérêt, le désir. Une analyse objective des besoins de l’entreprise (en terme de notoriété, d’image, de marque, ou produit par produit) est indispensable car la communication digitale a un impact certain sur leur activité.

En E-marketing, des formules de calcul mesurent la performance d’une campagne à chacune des étapes de transformation.

– Le CPM (Coût Pour Mille ) : Lorsqu’une entreprise n’est pas encore connue de sa cible, elle souhaite alors propager sa marque, ses produits pour mieux attirer l’attention. Elle optera alors pour une campagne calculée au coût pour mille impressions.

– Le CPC (Coût Par Clics) : Une fois que l’attention est captée, l’intérêt se manifestera par des clics sur ses annonces. Le montant prédéfini de chaque clic permettra de déterminer le budget à prévoir pour l’ensemble de la campagne selon la quantité de visiteurs souhaitée.

– Le CPL (Coût Par Lead) : Il représente le coût total de la campagne divisé par le nombre de leads acquis (enregistrements nouveaux clients, demandes entrantes). Si l’offre que propose le site est convaincante alors l’entreprise obtiendra prospects, mais à ce stade la vente n’est pas encore faite.

– Le CPA (Coût Par Acquisition) : Celui-ci est le but final, c’est à dire la transformation du prospect en client. Il représente le montant total de la campagne emarketing divisé par le nombre de clients ayant réalisé un achat.

Quel est le coût des actions de communication nécessaires à l’atteinte de ces objectifs ?

Il s’agit de chiffrer le coût des actions de communication objectif par objectif en procédant par ordre de priorité. Sachant que l’on dispose rarement d’un budget permettant de tout réaliser, l’élimination ou la réduction des objectifs se fera en fonction de leur niveau de priorité. Cette méthode s’appuie sur les besoins réels.

objectifs-investissements-marketing

  • A partir du chiffre d’affaire :

Il s’agit d’affecter à la communication un pourcentage du chiffre d’affaires prévisionnel (de l’entreprise ou par ligne de produits). Cette estimation permet de fixer une limite budgétaire et il convient de prendre en compte qu’un client sera ensuite moins onéreux à fidéliser qu’il ne l’est à conquérir.

Le mix pourcentage du chiffre d’affaires / objectifs

En effectuant une moyenne des montants obtenus par chacune des méthodes avec les budgets moyens du secteur, si vous les connaissez, vous déterminerez votre budget de communication qui permettra :

  • de fixer une limite à votre budget de communication
  • d’être en phase avec les objectifs de l’entreprise
  • d’être cohérent par rapport à vos concurrents

 Source : Marketingpourpme.org

Si communiquer est vital pour les entreprises, lorsque leur rayonnement est départemental, internet est un moyen à la fois rapide et efficace pour se faire connaitre. Le digital permet à la fois de mieux maîtriser et mesurer sa communication, tout comme son budget. Pour être étroitement accompagné dans cette démarche, il est recommandé de faire appel à un webmarketeur.