Un peu de bon sens

Quand on sait que dans un magasin classique près d’un visiteur sur deux devient client alors que les performances des sites e-commerce plafonnent aux alentours des 2℅ de transformation, on se dit qu’il y reste une énorme marge de progression a conquérir. Plusieurs outils viennent épauler les e-vendeurs afin qu’ils puissent améliorer leurs visiteurs/prospects, dont certains se révèlent être efficace. Et si un peu de bon sens venait assister tout cela.
Si l’on se focalisait sur l’attente du client plutôt que de forcer la ‘simple’ envie de performance marketing.

Mettons notre egot de cote et reflechissons un peu ;
Un revendeur de billets de trains a eu cet révélation au paraître élémentaire : il est largement moins onereux d’entretenir un client satisfait que conquérir un prospect. Sans compter que celui-ci deviendra certainement un ambassadeur de la marque. Partant de ce principe il serait certainement utile de considérer le client comme un individu a part entière, avec ses gouts , ses habitudes, et toutes ses valeurs qui font de lui un être unique. Voici donc quelques conseils issus de cas pratiques :

(Sur le site )
– Tout client est, on le sait, assez volatile, d’où l’intérêt de lui proposer/compléter par des produits ou services pertinents, comme un plus qui fait la différence.
– Utiliser ses données historiques d’utilisation ou de consommation sur le site (cross selling décalé)
– Utiliser le champs de recherche comme une source d’informations quant aux des attentes des consommateurs.

(Sur les réseaux sociaux)
– favoriser la proximité physique autant que possible
– Préférer les initiatives personnalisées géographique (foursquare)
– Ce qui motive une demande d’information, ou sondage aux adeptes de la marque doit être fournie.
– Lorsque l’on demande leur avis ou de faire un choix entre un avantage ou un autre, il faut pouvoir y répondre ensuite très rapidement.
– Rappelons que tout utilisateur des réseaux sociaux, s’il y trouve sa reponse , désengorgera le téléphone du SAV .

Et enfin tout outil complémentaire propose, comme le téléchargement  d’une application doit avoir un réel intérêt d’utilisation.