Automatiser et digitaliser l’étude de marché : quels avantages ?

Le recours aux études de marché pour définir la stratégie marketing d’une entreprise reste immuable, en revanche, la manière de procéder a été totalement bouleversée par l’avènement du numérique. Ce n’est plus sur le terrain que les enquêteurs puisent leurs informations mais dans le big data, les réseaux sociaux et l’utilisation des smartphones.

Le big data, une source inépuisable

Chacun des clics d’un internaute accroît le stock des données que le big data engrange. Le traitement de ces données est une mine d’or pour les entreprises car rien n’est mieux que de connaître son client pour mettre en place des dispositifs qui lui soient parfaitement adaptés.

Il est loin le temps où l’on vous interpellait dans la rue pour vous demander de répondre à un sondage ! Aujourd’hui, vos données sont récoltées automatiquement et, de surcroît, les outils analytiques sont capables de décortiquer chacun des comportements et restituer les réponses sous des formes très concrètes qui reflètent les goûts et les habitudes de consommation. Le processus est inversé car c’est le client potentiel, par les traces qu’il laisse dans le big data, qui « dit » à l’entreprise : « Voilà ce que je j’aime et ce que je veux ! ».

Pour l’inciter davantage à exprimer ses souhaits, l’internaute rencontre fréquemment des chatbots qui l’interpellent dès qu’il arrive sur un site. « Bonjour, je m’appelle Kevin, en quoi puis-je vous aider ? ». Répondre à Kevin ressemble à s’y méprendre à répondre à une enquête et nourrir encore le big data.

L’étude de la concurrence grâce aux réseaux sociaux

Dans toute étude de marché se pose la question relative à la concurrence. Comprendre les points forts – mais aussi les points faibles – de ses concurrents apporte des enseignements dont s’inspirer, ou pas ; scruter ce qui se passe chez le voisin, permet de prévoir les tendances et de les anticiper… Les réseaux sociaux apportent toutes ces données sur un plateau, leurs utilisateurs aiment livrer leurs appréciations et dévoiler leurs goûts et préférences.

Les outils à la disposition de l’entreprise permettent d’établir une veille pour connaître tout ce qui se passe dans un secteur d’activité déterminé, savoir ce qui marche et ce qui ne marche pas et découvrir les éléments qui influencent les prospects.

Instagram, Pinterest, Twitter, Facebook pour ne citer que les plus connus recèlent des informations précieuses et chaque buzz ou hashtag qui fonctionne et devient viral dévoile bien plus d’informations qu’aucune étude de marché classique ne pouvait le faire jusque-là.

La proximité revient en force avec le smartphone

Dans un premier temps, la digitalisation a rendu le monde plus global mais le smartphone a apporté davantage de proximité. Avec la démocratisation du smartphone, les ordinateurs ont cédé leur première place pour les recherches sur internet tandis que les applications ont révolutionné l’usage du portable.

Chaque action sur votre téléphone laisse autant de traces que sur un ordinateur tandis que textos et géolocalisation ont encore quant à elle bousculé le monde des études de marché. Les enquêtes de satisfaction par texto sont devenues courantes : le client achète un produit, il reçoit un SMS automatique qui va renseigner l’entreprise sur l’impact de cet achat.

L’utilisation de la géolocalisation connaît un essor prodigieux et les entreprises l’ont bien compris. Elles envoient un texto à qui passe à proximité de leur boutique ou elles se manifestent sur l’écran de du GPS en cas d’arrêt à un feu rouge. En analysant le retour de ces actions, les entreprises connaissent l’âge, le moyen de locomotion, les déplacements… d’une personne et apprennent à agir de la manière la plus judicieuse pour la conduire jusqu’à elles.

Un intérêt partagé

Le débat sur la protection des données est vif mais il faut voir le côté positif de l’utilisation du big data. Pour une entreprise, l’analyse de ces données est une aubaine et, si elle ne souhaite pas se charger de ces analyses, elle peut déléguer à des sociétés du type UMI qui se sont spécialisées dans le domaine des études de marché digitales. Pour les clients, plutôt que de subir des flots publicitaires envahissants, ils reçoivent des informations utiles car qui correspondent à leurs besoins.